Bienvenue à chacun sur ce nouveau site de la paroisse de Saverdun, incluant aussi les villages de Brie, Canté, Esplas, Justiniac, Labatut, Le Vernet, Lissac, Saint-Martin d’Oydes, Unzent et Saint-Quirc !

Nous voici dans le temps de l’Avent. Nous avons sans doute aménagé chez nous une petite crèche, et pris soin de disposer les personnages, sans oublier personne. Même l’âne et le bœuf sont en place. Ou plutôt si : nous avons oublié quelqu’un. Volontairement. L’enfant Jésus n’est pas encore dans sa mangeoire. Nous ne l’y installerons que dans la nuit de Noël. Petits et grands remarquent l’absence de Jésus. Et consciemment ou non ils le savent : dans leur cœur comme dans la crèche, il manque souvent le Christ ; dans notre monde aussi. Pourtant la crèche ne peut rester longtemps sans l’Enfant-Jésus : elle deviendrait un non-sens ! Et il en va de même pour notre cœur. « Mon âme t’a désiré pendant la nuit, oui, au plus profond de moi, mon esprit te cherche » disait le prophète Isaïe (Is 26,9).

En Italie, de belles mosaïques expriment le même désir. A Ravenne, en Sicile, à Rome, des artistes ont représenté le trône du Christ, mais un trône vide. On a appelé cela une « étimasie ». L’œuvre était comme une prière, et celui la regarde est entraîné à prier. Seigneur, viens dans nos cœurs.

Bruno Gautier

Catégories : Edito